publié le : 07-07-2011

 

Aéroports de Paris (ADP) reprend ses investissements dans le domaine du fret aérien après une pause durant la crise. Le gestionnaire des aéroport parisiens a annoncé le 4 juillet 2011 la construction d’une gare de fret (GB3) sur l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle, dont la livraison est prévue fin 2012. Ce nouveau programme immobilier sera dédié à deux opérateurs : le logisticien Kuehne+Nagel et l’agent de handling WFS (Worldwide Flight Services).

Située en zone de fret 4, cette nouvelle gare bénéficiera d’un accès direct aux pistes. Elle offrira au total 13 500 m2 d’entrepôts et 4 300 m2 de bureaux.


Les ambitions de Kuehne+Nagel et WFS

Pour le groupe Kuehne+Nagel, cette gare "aura fonction de hub import et export general cargo pour l’ensemble du territoire français", annonce dans un communiqué Patrick Pépin, président de Kuehne+Nagel France. "Nous y renforcerons également nos activités de transport aérien spécialisées dans la santé, avec l’aménagement d’une zone en température dirigée, ainsi que dans le luxe et l’aéronautique".

Kuehne+Nagel disposera de 5 070 m2 de magasins sous douane (dont une chambre froide de 300 m2) et d’environ 1 580 m2 de bureaux. Cet outil se substitue aux locaux dont disposait Kuehne+Nagel dans la gare de fret d’Air France Cargo, et permet au commissionnaire d’augmenter ses capacités de traitement.

Pour WFS, ce programme est l’occasion d’augmenter ses capacités pour accompagner le développement de ses activités d’assistance cargo. Le groupe dispose déjà de plus de 110 000 m2 d’entrepôts, bureaux et surfaces diverses dans les zones fret de Paris-CDG.