publié le : 04-03-2011

A la demande de l’Union Maritime de Mayotte (UMM), MGI a récemment effectué une présentation du Cargo Community System (CCS) AP+. La présentation s’est déroulée sur l’île française de l’océan Indien en présence de plus de 70 personnes, dont le préfet de Mayotte et le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie. Cette présentation fait suite aux travaux préparatoires initiés depuis 2003 entre MGI et l’UMM. « Depuis la signature de l’accord cadre portant sur un audit des procédures portuaires mahoraises, la nécessité de l’EDI (Echange de Données Informatisé, ndlr) portuaire tel qu’ AP+ a été admise par tous. Avec un progiciel comme AP+, nous entrons dans le cercle très fermé des 4 à 5 ports les plus modernes de l’ouest de l’Océan Indien et cela devrait accroitre très certainement nos échanges avec notre espace régional » explique Stephan Rougy, président de l’Union Maritime de Mayotte. Selon François Mahé des Portes, président du Directoire de MGI, le système doit permettre de « sécuriser et fiabiliser l’information en termes de fluidité, d’anticipation et de gains de productivité pour le port de Longoni », ce qui fluidifierait et accélèrerait le traitement des marchandises. Mais la mise en place d’AP+ reste néanmoins conditionnée par l’arrivée du haut débit à Mayotte. Car l’accès au système se fait via un site Internet sécurisé qui nécessite le haut débit. C’est pourquoi la mise en place éventuelle d’un système EDI ne pourrait intervenir qu’au début de 2012 pour le module import, le module export étant déployé ultérieurement.
Pour mémoire, le CCS AP + a été créé en étroite collaboration avec les professionnels de Marseille et du Havre (Unions Maritimes et associations professionnelles), ainsi que les institutionnels (Douane et les Grands Ports Maritimes). AP+ fut mis en place pour la première fois par MGI sur le port de Marseille-Fos en septembre 2005. Et il est aujourd’hui opérationnel dans la majorité des ports français de métropole et des DOM-TOM dont Le Havre, Fort-de-France, Bordeaux, Rouen, Nantes Saint-Nazaire, Pointe-à-Pitre et, Cayenne, ainsi que dans certains ports étrangers comme Alger et Port Louis.