publié le : 03-01-2011

20/12/2010

Avec une semaine de retard, pour cause de mauvaise météo, les deux premiers portiques du nouveau terminal à conteneurs de Fos sont arrivés à destination le 20 décembre. Embarqués sur le navire chinois Zen Hua 26 de ZPMC, qui transportait également trois portiques destinés au port d’Istanbul, ils ont été débarqués dans la foulée. L’opération, impressionnante, a été coordonnée par Catalano Shipping Services. Produits en Chine, les deux outillages sont destinés au Terminal de la Méditerranée, qui sera exploité par PortSynergy, filiale de CMA CGM et Dubai Ports World. Signée en 2006 avec le Grand Port Maritime de Marseille, la convention pour la construction et l’exploitation (pour une période de 35 ans) d’un terminal conteneurs à Fos accordée à CMA CGM et DP world dans le cadre du projet Fos 2XL, a pour objectif d’accroître très significativement la position du port dans les trafics conteneurisés en Méditerranée. « Même si quelques aménagements terrestres doivent être finalisés et si les agents du GPMM doivent, dans le cadre de la réforme portuaire, être transférés pour que le terminal de PortSynergy soit dans sa configuration définitive, la mise en exploitation commerciale de ces deux portiques et du nouveau linéaire de quai aura lieu dès mars 2011 », explique le port de Marseille-Fos.


Traiter simultanément deux porte-conteneurs géants

Les deux portiques super post-panamax livrés le 20 décembre affichent une capacité de 100 tonnes et peuvent, en portée, traiter 22 rangées de conteneurs. Ils permettront de manutentionner les boites embarquées par les plus grands porte-conteneurs en service, tout en optimisant le temps de traitement des navires. Dans sa première phase, le Terminal de la Méditerranée, d’une superficie de 50 hectares, disposera au total de 5 portiques et d’un linéaire de quai de 840 mètres avec un tirant d’eau de 14 à 16 mètres. Le nouveau terminal pourra, ainsi, accueillir simultanément deux navires de plus de 13.000 EVP (Equivalent Vingt Pieds, taille standard du conteneur). « Nous sommes heureux d’être les premiers à opérer à Fos 2XL. CMA CGM est le premier client de Fos avec trois services hebdomadaires à destination de l’Asie et de l’Amérique du Nord », rappelle Farid Salem, directeur général délégué de CMA CGM, qui compte désormais dans les ports français un total de 15 portiques.


Un million d’EVP traités à Marseille-Fos en 2010

En 2010, le Grand Port Maritime de Marseille-Fos a traité environ un million d’EVP, dont les deux tiers ont été manutentionnés sur les terminaux de Fos-sur-Mer. Second port français après Le Havre sur le segment des conteneurs, le GPMM n’est, sur ce marché, que le 15ème port européen et le 104ème au niveau mondial. Autant dire qu’un important retard est à combler. C’est dans cette perspective que le projet Fos 2XL a été lancé, afin de doubler la capacité en conteneurs de la place phocéenne et la porter à 2 millions d’EVP par an. « La réalisation de Fos 2XL permettra d’améliorer la compétitivité de Marseille-Fos en doublant sa capacité de traitement de conteneurs, marquant le point de départ du redéveloppement de la place portuaire phocéenne pour la desserte des marchés français et européens », souligne CMA CGM et DP World.
En tout, 1200 mètres de quai doivent être réalisés dans le cadre de Fos 2XL, un second terminal étant, aux côtés de celui de PortSynergy, exploité par MSC. D’ici fin 2011, le groupe suisse, attributaire du second terminal Fos 2XL, recevra également deux portiques super post-panamax afin d’être en mesure de démarrer son activité début 2012.
Au-delà des 2 millions d’EVP attendus avec la mise en service puis la montée en puissance de Fos 2XL, le GPMM travaille déjà sur l’étape suivante. Si l’appel à projets pour Fos 3XL est finalement tombé à l’eau en raison de la crise économique, Hutchison Port Holdings est toujours engagé sur Fos 4XL. L’arrivée, à horizon 2018, du géant asiatique augmentera encore la capacité du port d’1.5 million de conteneurs supplémentaires.