publié le : 15-02-2011

L’offensive de B2PWeb pour devenir une alternative économique face à Teleroute et Nolis (groupe Wolters Kluwer) bat son plein en ce début d’année. Y compris en termes de communication : la bourse de fret a annoncé vendredi à l’ensemble des transporteurs français que les offres de fret du Groupe Gefco sont désormais déposées « en priorité » sur B2PWeb depuis le 10 février 2011. Le 1er février, c’était la même information, mais concernant le groupe Geodis. Parallèlement à ce « buzz » savamment orchestré depuis janvier, la bourse de fret professionnelle lance une promotion de trois mois gratuits pour tout nouvel abonnement avant le 30 juin. « Depuis la deuxième semaine de janvier, nous enregistrons chaque jour environ une centaine de nouveaux transporteurs qui souhaitent s’abonner à B2Pweb » nous confie Benoît Aujay, Directeur Général de B2PWeb, qui revendique un panel d’environ 4.500 transporteurs utilisateurs. Rappelons que l’ancienne BDFWeb, basée à Cavaillon, est devenue en septembre 2009 B2PWeb (Bourse Premium Professionnel) suite à l’entrée dans son capital de plusieurs groupements du transport (Astre, Flo, Evolutrans et Tred Union notamment). Elle est aujourd’hui contrôlée à 51,8% par la holding professionnelle H2P, qui regroupe une multitude d’acteurs français du transport. « La mayonnaise est en train de prendre. Nous avons gagné la première manche, qui consistait à mettre en place en moins d’un an bourse de fret professionnelle sur le marché. Si on veut gagner la deuxième manche, à nous de faire en sorte de monter au créneau avec dynamisme » lance Vincent Le Prince, Président de H2P. Traduction : durant le premier trimestre 2011, un nombre « relativement conséquent » de transporteurs, petits, moyens ou grands devrait progressivement s’engager à prendre des actions au sein de leur entreprise pour tendre vers une utilisation exclusive de B2Pweb d’ici début avril.