publié le : 26-03-2012

« Savoye va bien, a des ambitions pour les années qui viennent et les moyens de ses ambitions », a résumé Rémy Jeannin, PDG de Savoye depuis novembre 2011, qui a succédé à Frédéric Mancion. En effet, la filiale du Groupe Legris Industries spécialisée dans la conception et la mise en œuvre de solutions logistiques s’appuyant sur de l’informatique et des systèmes automatisés a réalisé en 2011 un CA de 98 M€, contre 77 M€ en 2010. Cette progression est en partie due au rachat de Retrotech, spécialiste des charges lourdes aux Etats Unis, qui compte une centaine de personnes dans l’ingénierie. Le résultat opérationnel de Savoye est qualifié de « bénéficiaire », mais « d’inférieur à 5%, ce que devrait rapporter l’activité, mais que la moyenne des entreprises françaises de ce secteur n’atteint pas non plus », selon Rémy Jeannin. Et de poursuivre : « Savoye a entrepris un plan d’adaptation pour renforcer sa compétitivité. Il vise à réduire les fonctions qui ne sont pas directement contributives aux produits et aux projets, dans un contexte de hausse des coûts de production et des matières premières et de demande du marché de baisser les coûts logistiques d’année en année. » 23 postes sur les 600 que comptait la société sont touchés. Rémy Jeannin suit aussi trois axes de développement. Il compte renforcer la proximité client à travers une organisation commerciale européenne, au lieu de dédiée par pays, afin « de gagner en souplesse et en flexibilité dans la réponse au client ». Il entend également « créer une véritable direction produits en charge de la R&D et renforcer l’activité services ». La nouvelle organisation repose ainsi sur cinq Business Units : BU Europe, BU Etats-Unis, BU Software, BU Prodex, BU Services et sur deux centres de compétences (Industrie & Produits, Edition & Intégration Software). « Le client a dorénavant un seul point d’entrée », justifie Rémy Jeannin. Sur le plan géographique, Savoye compte se développer où il n’est pas encore présent et se renforcer aux Etats-Unis, en Russie, au Royaume Uni et au Benelux. Rémy Jeannin n’exclut pas la croissance externe, « s’il y a de bonnes opportunités ». Pour lui, « le Mass Retail, l’E-Business et le Textile sont trois secteurs qui s’activent en 2012 ». Sur la SITL, Savoye va mettre en avant son WMS maGistor. Net et son TMS LM Shipping Manager.