Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > Intermodalité > Bons résultats pour la ligne Le Havre-Gron
publié le : 12-10-2011

Depuis un an, Logiyonne permet le transport de marchandises entre le port fluvial multimodal de Gron, en Haute-Bourgogne, et le Grand Port Maritime du Havre. Et, pour sa première année d’existence, la navette, inaugurée en juillet 2010, a rencontré un beau succès puisque 4000 EVP (Equivalent Vingt Pieds, taille standard du conteneur) et 170 colis lourds ont été transportés entre Gron et Le Havre, grâce à un service mixte assurant deux rotations par semaine. « Nous sommes très fiers de ce formidable succès, au-delà de nos prévisions », se félicite Alain Perez, président de la CCI de l’Yonne, qui rappelle que les partenaires de ce service pensaient devoir attendre 3 ans pour atteindre un seuil d’équilibre financier fixé à 3000 EVP. « La connexion fluviale à l’export comme à l’import apporte une véritable valeur ajoutée. Elle permet au vendeur de maîtriser le transport et la logistique des marchandises. Notre objectif est de passer à 5000 EVP 200 colis lourds par an », ajoute Didier Mercey, directeur portuaire de la CCI de l’Yonne et gérant de l’opérateur fluvial Logiyonne. 
Pour soutenir la croissance du trafic, le port de Gron va s’agrandir au cours des deux prochaines années. Un bâtiment logistique de 1000 m², l’extension de la plateforme et un portique pour colis lourds sont notamment en projet. Au Grand Port Maritime du Havre, on salue évidemment ce développement : « Une coopération efficace s’est engagée avec le port de Gron et l’opérateur Logiyonne. Notre but : développer les flux import et export de la Bourgogne avec plus de 500 ports du monde desservis via Le Havre », précise Hervé Cornède, directeur commercial du GPMH.
Pour mémoire, Logiyonne est le 5ème opérateur multimodal conventionné avec le ministère des Transports sur le bassin de la Seine. Comptant une cinquantaine de clients, dont Prysmian, Charlatte et Interbrau, l’opérateur représente notamment un tiers de l’activité du port du Havre dans le domaine des colis lourds. 
Le développement du transport fluvial entre la Bourgogne et la Normandie permet d’améliorer la fiabilité et la régularité des acheminements, tout en réduisant le nombre de camions sur les routes, et, par voie de conséquence, les émissions de gaz à effet de serre (notamment le CO2).