Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > Résultats d’entreprise > CMA CGM affiche une croissance du trafic
publié le : 01-09-2011

CMA CGM a réalisé un chiffre d’affaires de 7,3 milliards de dollars au cours du premier semestre 2011, en progression de 8% par rapport à la même période de 2010. Parallèlement, les volumes transportés s’établissent à 4,812 millions d’EVP, soit une croissance de 9,1%.

Ces chiffres "reflètent la bonne tenue au premier semestre de la majorité des marchés où CMA CGM détient des positions fortes", estime le groupe : hausse des taux de fret des lignes sud-américaines et Caraïbes (+5% contre -4% annoncé par Mærsk Line), transatlantiques (+6%), transpacifiques (+6%) "compensant grandement" les lignes Asie-Europe et Méditerranée. Il n’empêche que le ratio CA/volume transporté a baissé de 1%. 


Dégradation du résultat opérationnel

Les efforts de maîtrise des coûts engagés en 2009 et 2010 ont été poursuivis mais CMA CGM a dû faire face à des cours du baril élevés (hausse de 36% des coûts de fuel par rapport au premier semestre 2010). Le résultat opérationnel (EBIT) a chuté de 33% pour s’établir à 592 millions de dollars). Le résultat net consolidé s’élève quant à lui à 237 millions de dollars (incluant l’impact sur cession d’actifs, en recul par rapport au premier semestre 2010, semestre "historique en termes de rentabilité" dans l’industrie du transport maritime conteneurisé, rappelle CMA CGM. Le ROIC (Return on Invested Capital) est de 11,3% contre 4,3% pour Maersk Line.

Au premier semestre 2011, le groupe a "substantiellement" renforcé sa structure financière. Il a procédé à une ouverture de capital souscrite en obligations remboursables en actions par le groupe Yildirim pour un montant de 500 millions de dollars. Dans le même temps, deux lignes obligataires ont été levées en dollars et en euros pour un total de 945 millions, finalisant ainsi le plan de renforcement bilanciel agréé en début d’année. Le groupe a financé durant cette période "l’essentiel" de son programme d’investissements pour 2011 et 2012. La trésorerie au 30 juin 2011 s’établit à 1,7 milliards de dollars (avant remboursement anticipé effectué en juillet de 2 lignes obligataires pour un montant de 550 millions).


Fin d’année positive... sauf aléas

CMA CGM va continuer à développer ses positions "stratégiques" dans les pays émergents, particulièrement en Russie et en Inde. Par ailleurs, il poursuivra son développement en Amérique latine où il profitera "pleinement" de l’ouverture, en 2014, des nouveaux aménagements du canal de Panama. Le nouveau hub de Kingston sera à cet égard "idéalement" placé, affirme le groupe, qui annonce par ailleurs la poursuite du programme de réduction des coûts portant sur les terminaux, la logistiques et les investissements. 2011 devrait être une année "positive, sauf aléas de la conjoncture mondiale actuellement tourmentée".

Rodolphe Saadé, directeur général délégué de CAM CGM, a qualifié ces performances de "très satisfaisantes à la fois sur le plan opérationnel mais également en ce qui concerne la solidité du bilan. Nous enregistrons une croissance de nos volumes supérieure à celle de nos concurrents et avons démontré la pertinence de notre stratégie en levant près d’un milliard de dollars auprès d’investisseurs institutionnels internationaux de premier plan. Malgré la situation économique mondiale actuelle qui nous incite à la prudence, nous demeurons confiants dans notre capacité à renforcer encore nos positions grâce, notamment, à notre outil naval moderne et performant ainsi qu’à la qualité de nos équipes extrêmement professionnelles qui nous permettent d’être sereins pour le moyen comme pour le long terme."