Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > Perspectives > CORSAT : un projet européen pour prévenir les incidents
publié le : 04-05-2011

=> Cadre et coordination

Le projet européen CORFAT "Cost effective corrosion and fatigue monitoring for transport products" porte sur l’efficacité des coûts pour la surveillance de la corrosion et de l’usure dans le transport de marchandise. Il est cofinancé dans le cadre du 7ème Programme cadre de recherche et développement technologique (7ème PCRDT), sous la thématique Transport. Le projet est coordonné par l’entreprise autrichienne TUV Austria services (http://www.tuev.at).

=> Durée et financement.

Le projet CORFAT a débuté le premier novembre 2008 et dure 42 mois. La conférence finale est prévue en avril 2012 à Vienne. Le coût total de projet CORFAT s’élève à 4.19 millions d’euros, pour un cofinancement européen à hauteur de 2.82 millions d’euros.

=> Thème de recherche

Le but est de prévenir et éviter les accidents liés à l’usure et la corrosion du transport de marchandises, et notamment de produits sensibles (tel que le transport de pétrole par bateau-citerne). Le projet souhaite proposer une nouvelle méthode de maintenance et d’inspection plus efficace et moins coûteuse, basée sur l’utilisation de technologies d’émissions acoustiques.

=> Objectif du projet

CORFAT vise à fournir une stratégie globale pour l’entretien et l’inspection des transports de produits sensibles et à proposer un système d’équipement de technologies d’émissions acoustiques (AE). L’installation permanente de capteurs d’émissions acoustiques (AE) sur des points sensibles des navires et des wagons-citernes permet de détecter les défauts du véhicule à la base et d’assurer un suivi dans le temps de ces défauts.

L’objectif du projet est de réaliser les actions suivantes :
1. Prototypage des appareils de surveillance pour le transport de produits
2. Maintenance générique et programme d’inspection utilisant la technologie de surveillance AE
3. Propositions de normalisation

=> Consortium


- TUV Austria services - Autriche (entreprise spécialisée dans la sécurité technique)

- Vallen Systeme GmbH - Allemagne (entreprise spécialisée dans le développement et la fabrication d’instrumentation d’émissions acoustiques).

- American Bureau of Shipping - Europe Ltd - Etats-Unis (entreprise de développement et de vérification de normes pour la création, la construction et la maintenance opérationnelle des installations maritimes)

- Institut de recherche sur les matériaux et les essais - Allemagne

- Université technologique de Thessaloniki (AUTH) - Grèce

- Université technologique de Gda ?sk (GUT) - Pologne

- Instituto de Soldadura e Qualidade (ISQ) - Portugal (entreprise d’inspections techniques et d’essais).

- Université technologique de Cracovie, laboratoire de recherche appliquée - Pologne

- Nuclear NDT Research & Services - Roumanie (PME spécialisée dans les examens non destructifs, essais de matériaux, et l’expertise technique des composants critiques, y compris les équipements sous pression).

- Reneko - Estonie (entreprise de production et d’installation d’équipements pour le transport de pétrole par wagons citernes)

- Naval Shipyard of Gdynia - Pologne (entreprise spécialisée dans la réparation, les conversions, la modernisation, l’entretien des navires).

Le consortium s’est construit sur un réseau de connaissance basé sur des coopérations scientifiques antérieures. Le coordinateur a été contacté par le service scientifique : les membres du consortium ne connaissaient malheureusement pas de partenaires potentiels en France au moment du montage et seraient intéressés pour entrer en contact avec des scientifiques français

vous pouvez contacter Peter Tscheliesnig, le coordinateur de projet : tsc@tuv.at



Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques....