Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > Divers Logistique > Cofely revoit son organisation logistique
publié le : 16-04-2011

Cofely (filiale GDF SUEZ) anticipe l’explosion de la demande de bois-énergie dans les années à venir, en dotant son organisation logistique d’une solution informatique de gestion du transport. En effet, de 200.000 tonnes actuellement, la consommation de bois-énergie devrait ainsi passer à 600.000 tonnes en 2012, et atteindre les 1,5 millions de tonnes en 2015. Pour Cofely l’objectif est de garantir les volumes tout en maintenant les prix pour les clients. La société a donc fait appel à un DDS Logistics, qui va déployer sur l’ensemble des plates-formes logistiques sa solution DDS Shipper. Les premiers tests sont en cours à Rouen pour l’approvisionnement de trois chaufferies. « Nous souhaitions un outil clé en main, facile à déployer, qui nous permette d’optimiser notre organisation transport. Ce n’est pas notre cœur de métier, mais c’est un paramètre essentiel pour notre activité et pour le développement de la filière bois », commente Francois-Xavier Dugripon, Directeur des achats d’énergie Cofely. La solution sélectionne automatiquement le transporteur offrant le meilleur rapport qualité délai/coût se trouvant à proximité de la zone à desservir. Par ailleurs une fonctionnalité « Tracing & Alertes » émet, en cas d’incident, un signal afin de pallier le dysfonctionnement et honorer la livraison. Le moteur d’alertes permet également de générer la liste des tâches à réaliser. Mais ce n’est pas tout. Le système calcule les émissions de CO2 et autres gaz à effet de serre générés par le transport. « L’utilisation du bois-énergie dans les chaufferies est neutre en termes d’émissions de gaz carbonique. Nous avons donc souhaité mettre en place un « thermomètre sur notre transport » afin de limiter notre impact sur l’environnement. Avec cette fonctionnalité nous pouvons calculer le volume des gaz à effet de serre émis par chacun de nos transporteurs et chacune de nos chaufferies », explique le directeur des achats. D’autre part, Cofely étudie le recours aux transports alternatifs à la route. L’entreprise s’est engagée à transporter dès 2011, 30.000 tonnes de bois par voie fluviale, soit plus de 10% de ses volumes actuels. La solution informatique servira également à la gestion des flux réalisés via ces modes alternatifs