publié le : 29-09-2011

DDS Logistics se félicite de la progression de son chiffre d’affaires en 2010 : près de 7 M€, soit +25% par rapport à son « année de référence » (2008). Selon l’éditeur, ces résultats s’expliquent par la signature de nouveaux contrats, l’extension du périmètre des collaborations avec les clients et l’élargissement de son offre (solution de cloud computing et DDS Truck). Des contrats ont donc été signés dans le domaine de la prestation logistique (ASL Overseas, etc.), le retail (Eurodif, etc.) et le secteur industriel (Cofely, etc.). Il semble à ce propos que ce secteur soit le marché le plus actif. « Les industriels sont encore peu équipés en TMS. Ils prennent conscience des gains et enjeux du transport et rattrapent leur retard », justifie Jérôme Bour, Président de DDS Logistics. Pour 2011, DDS joue la carte de l’optimisme, évoquant la hausse du baril de pétrole comme argument pesant en faveur de l’utilisation d’un TMS. Outre la poursuite du développement de son offre, DDS Logistics compte étendre ses activités à l’international : en Asie, probablement en Afrique (Maghreb, etc.) et en Allemagne