Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > Divers Logistique > Dascher s’oriente vers un plan de sauvegarde de l’emploi
publié le : 10-11-2011

La réunion du 3 octobre 2011 chez Dachser France (ex-Graveleau) entre instances représentatives et direction devait déboucher sur un accord de méthode, dans le cadre de l’ouverture d’un guichet de départs volontaires.

L’accord n’a finalement pas été trouvé, direction et syndicats s’en rejetant mutuellement la responsabilité. "Nous n’avons pas réussi à obtenir ni le périmètre de ce guichet, ni le nombre de départs nécessaires. On nous demandait en plus de le signer en deux mois. Ce sont les raisons pour lesquelles nous n’avons pas voulu signer cet accord", explique Fabienne Leroy-Verdoux, déléguée syndicale centrale CFE/CGC chez Dachser France.


Entre 80 et 100 postes concernés

Exit finalement le plan de départs volontaires : Dachser France a fait part de sa décision de mettre en œuvre un plan de sauvegarde de l’emploi.

Cette mesure concerne exclusivement le siège de La Verrie (Vendée), lequel emploie près de 400 salariés. "On sait déjà qu’à terme, des agences seront concernées (celle de Metz vient de fermer avec 13 salariés licenciés), par le jeu de licenciements économiques individuels ou de ruptures conventionnelles", assure toutefois la syndicaliste CFE/CGC