Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > Trafics portuaires > Delmas remplace Maersk à Dunkerque
publié le : 24-06-2011

Mærsk met fin le 20 juin 2011 à l’escale régulière à Dunkerque de son service West Africa 6. Cette décision s’explique par le changement de politique de son principal chargeur à l’importation. Delmas, qui a très longtemps desservi Dunkerque avec l’un de ses services conro et l’a quitté voici quelques années reprend aussitôt la main.

Le service PC hebdomadaire Weddel de Delmas a touché Dunkerque pour la première fois le 16 juin 2011 avec le Delmas-Brazzaville, et sera ensuite régulier le dimanche à partir du 26 juin, touchée du Aenne-Rickmers. Cette escale met le terminal des Flandres, premier port touché à l’import à six jours de Dakar et dix jours d’Abidjan.


Un potentiel supérieur à l’escale précédente

Les importateurs de fruits et primeurs à contre-saison, de cacao et beurre de cacao ont besoin de cette liaison directe avec un temps de mer très court. À Delmas de reprendre le fonds de commerce développé par Mærsk avec notamment Nord Cacao, et Cantalou. Le groupe Conhexa de Luc van Holzaet travaille sur de nouveaux dossiers d’importation de fruits, mais aussi d’exportation. À l’exportation, où le transit local dispose d’un fort potentiel, y compris CMA-CGM transit, Dakar est à 12-13 jours, Conakry à 15 jours, Abidjan à 16 jours. Il s’agit là de retrouver les trafics transférés à Anvers depuis la suppression de l’escale conro.

Il faut sans doute voir également dans ce chassé-croisé un effet de la prise en mains du terminal des Flandres en octobre 2010 par le groupe CMA-CGM, actionnaire de Delmas. Au total, compte tenu de l’ancienneté des relations entre la ligne et le transit régional, la nouvelle escale dispose d’un potentiel supérieur à la précédente.