Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > développement durable > Ecotaxe : Contrat signé avec Autostrade
publié le : 24-10-2011

L’écotaxe poids lourds est enfin sur les rails. Daniel Bursaux, le directeur général des infrastructures des transports et de la mer (Dgitm) et Giovanni Castellucci, le directeur général d’Autostrade ont en effet signé le 20 octobre 2011 le contrat de partenariat public privé (PPP) relatif à la mise en œuvre du dispositif.


Le compte à rebours commence

Dans les faits, le processus devrait durer 21 mois, ce qui augure d’une entrée en vigueur à compter de juillet 2013. L’expérimentation de l’écotaxe en Alsace est quant à elle programmée au premier trimestre 2013.

Désormais, le compte à rebours commence donc pour la société Ecomouv, une filiale à 100% d’Autostrade créée spécialement pour ce projet. Elle a pour mission d’assurer "le financement, la conception, le déploiement, l’exploitation ainsi que la maintenance du dispositif de collecte et de contrôle de la taxe", rappelle le communiqué du ministère de Transports annonçant la signature du contrat de partenariat. Ecomouv devra donc entériner le processus de collecte de l’écotaxe avec les sous-traitants français associés à l’ingénierie du projet : SFR, SNCF, Thalès et Steria et leurs prestataires indirects, soit une cinquantaine d’acteurs au total.

La société de projet Ecomouv détiendra 70% du capital. A court terme, une possibilité d’ouverture du capital existe pour les 4 acteurs français, à hauteur de 30% au total.


Encore des inconnues à lever

Pour l’heure, la priorité d’Ecomouv est de tenir le délai de réalisation technique du dispositif. Il appartient à l’administration centrale des transports de lever les inconnues liées aux modalités de répercussion de l’écotaxe sur le bénéficiaire de la marchandise. Un travail pharaonique pour taxer un réseau de 15 000 km.