publié le : 16-03-2011

Avec un résultat opérationnel (retraité) de 2,2 milliards d’euros en 2010, en augmentation de 50% par rapport à 2009 et de 100 M Euros au-dessus des prévisions, et un résultat net multiplié par quatre (à 2,5 Mds d’Euros), le groupe Deutsche Post DHL ne cache pas sa satisfaction. Le CA total, qui a progressé de 11,4%, à 51,5 milliards d’euros (+11,4 %), est réparti à peu près équitablement entre les quatre divisions : Mail (26,8% du CA), Express (21,6%), Global Forwarding / Freight (27,9%), et Supply Chain (25,8%). La division Global Forwarding / Freight a continué sur sa lancée de la seconde moitié de 2009 qui a vu l’augmentation des volumes tant pour le fret aérien que maritime, et des taux de fret plus élevés. Résultat, un CA en hausse de 27,6% à 14,3 Mds d’Euros et une croissance de 41,8% du bénéfice d’exploitation à 390 M d’Euros. Malgré la perte d’activité liée à la disparition d’un de ses clients, le géant de la VPC Quelle, la division Supply Chain est également dans le vert en 2010, tant en CA (+9,2% à 13,3 Mds Euro) qu’en résultat opérationnel : 274 M Euros, contre une perte de 132 M en 2009. De son côté, la division Express bat tous les records en termes de croissance de son bénéfice d’exploitation : +234%, à 785 M Euros, pour un CA en hausse de 12% à 11,1 Mds Euros. Selon le groupe, les expéditions transfrontalières ont connu une croissance à deux chiffres qui a largement compensé la baisse liée au désinvestissement dans les activités de messagerie domestique au Royaume-Uni et en France. D’ailleurs, le CA de la division Express a connu une croissance à deux chiffres dans le monde entier, à l’exception de l’Europe