publié le : 07-10-2011

Le terminal roulier du Havre fait preuve d’un beau dynamisme depuis le début de l’année. De janvier à août, 245.600 véhicules ont été traités, soit une croissance de 10% par rapport aux 8 premiers mois de l’année précédente. « L’action engagée par le GPMH avec l’ensemble des acteurs du terminal roulier porte ses fruits : le trafic roulier progresse fortement depuis deux ans sur le Port du Havre. Pour rappel, en août 2010, 223.240 véhicules neufs et d’occasions ont été acheminés contre 137.700 à la même période en 2009. Des chiffres encourageants qui confirment la nécessité de développer les surfaces mises à disposition des opérateurs du roulier », explique le Grand Port Maritime du Havre. 
Pour répondre aux besoins de la clientèle et au développement des trafics, 10 hectares de terre-pleins viennent d’être mis en service au nord du Quai Bougainville, à l’ouest du terminal roulier, ce qui porte la surface du terminal roulier à 80 hectares. 
Le GPMH rappelle, dans le même temps, que le projet RORO MAX a été lancé en juin dernier. « Cette démarche collaborative de progrès qualité vise à accroître la compétitivité et le développement du trafic des véhicules, en synergie avec les acteurs du terminal roulier. Une ambition commune : faire du Havre un port de référence pour les trafics automobiles ». 
L’objectif de la place portuaire est de s’étaler, d’ici 2015, sur une surface de 100 hectares, afin de pouvoir traiter un trafic de 500.000 véhicules neufs par an. Selon le GPMH, le projet devrait créer à terme environ 150 emplois sur le terminal.