Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > Aeroports > Fret aerien en berne aussi pour Air France KLM
publié le : 13-10-2011

Le marché du fret aérien se contracte, et Air France-KLM Cargo n’échappe pas à la tendance. Pour le seul mois de septembre 2011, le trafic recule de 3,4% par rapport à septembre 2010.

Les capacités progressent en revanche de 1%, entraînant une chute de 3 points du coefficient de remplissage à 64,7%.

Enfin, "la recette unitaire à la tonne kilomètre offerte hors change est en légère baisse par rapport à septembre 2010", précise un communiqué d’Air France-KLM.


Le coefficient de remplissage en baisse

En cumul annuel, les chiffres reflètent également l’érosion de la croissance. Entre avril et septembre 2011, le trafic cargo d’Air France-KLM diminue de 0,1% par rapport au même semestre de 2010, pour s’établir à 5 680 millions de tonnes kilomètres transportées (TKT).

Dans le même temps, les capacités offertes ont augmenté de 3,8%. Le coefficient de remplissage perd ainsi 2,5 points, à 65,2%.


Repli sur les marchés Asie et Afrique/Moyen-Orient

  • L’Asie voit son trafic décroître de 1,5% à 2 324 millions de TKT et les capacités grimper de 4%. Le coefficient de remplissage enregistre ainsi le plus fort repli (-4,2 points), tout en restant le meilleur de toutes les régions avec un taux de 75,3%.
  • Le continent américain, deuxième marché du groupe, reste en croissance en termes de trafic : +2,1% à 2 246 millions de TKT. Mais l’offre bondit de 5,2%, d’où un coefficient de remplissage en repli de 2 points à 65,8%.
  • Sur la zone Afrique/Moyen-Orient, le trafic régresse de 3,5% à 851 millions de TKT. L’offre ayant parallèlement diminué de 2,6%, la baisse du coefficient de remplissage se limite à 0,6 point (soit 61,9%).
  • Enfin, la zone Caraïbes/Océan indien parvient à se maintenir. Le coefficient de remplissage est quasiment stable à 40,1%, grâce à une progression du trafic (+4% à 216 millions de TKT) sensiblement identique à celle des capacités (+4,3%).