publié le : 22-09-2011

Désormais, Gefco va partager ses flux de transport de voitures entre trois opérateurs privés : Euro Cargo Rail (filiale de la Deutsche Bahn), Europorte (filiale fret d’Eurotunnel) et Colas Rail (groupe Bouygues). Une répartition de l’activité d’autant plus nécessaire qu’aucun de ces opérateurs privés ne peut seul prendre en charge la totalité des volumes proposés par Gefco.


Un manque de "flexibilité"

Depuis la décision de Fret SNCF de substituer au wagon isolé une offre multilots-multiclients, on savait les relations tendues entre les deux entreprises.

Outre quelle se traduirait par un surcoût de la prestation de transport, Gefco a, dès sa présentation, estimé que cette alternative n’était pas en phase avec ses attentes en termes d’organisation et de délais de livraison. Un premier avis confirmé au fil des mois, motivé aussi par les fermetures de lignes ferroviaires.

Dans une industrie qui exige une très grande réactivité, l’offre de Fret SNCF manque de "flexibilité et de souplesse", explique-t-on chez Gefco.