publié le : 16-02-2012

Confronté à une baisse importante de son résultat, le groupe PSA a présenté hier un vaste plan d’économie ainsi que la vente de certains actifs. Dans le cadre de ce plan de rigueur, une cession partielle de Gefco serait envisagée. PSA n’a pas donné d’autres indications quant à ce désengagement affirmant seulement son intention de rester « un actionnaire stratégique de long terme ». Implanté dans de nombreux pays et bénéficiant d’un savoir-faire incontestable dans le transport de véhicules et la logistique industrielle, Gefco pourrait en effet aiguiser des appétits. Mais qui pourrait se contenter d’une participation minoritaire dans une société si intimement liée à l’activité de PSA ?