Accueil du site > Actualités > Hauuse du trafic conteneurs à La Guadeloupe
publié le : 17-02-2012

Les trafics de vracs solides du Port autonome de la Guadeloupe gagnent 26% à 997 770 t en 2011. La reprise des trafics de sable et le quasi-doublement du trafic de charbon pour la centrale thermique du Moule ont alimenté cette hausse.

Les vracs liquides enregistrent une baisse. Les hydrocarbures perdent entre 1% et 2% et le gas oil industriel rétrograde de 50 000 t. "L’entrée en service de la centrale thermique du Moule a eu pour effet de réduire la consommation des moteurs diesel d’EDF. Au final, nous gagnons 150 000 t de charbon et perdons 50 000 t de gas oil. La balance est positive", souligne Laurent Maertens, directeur du port.


Croissance des conteneurs

Le trafic conteneurs remporte le troisième volume à 161 364 EVP. Il affiche une croissance de 7,4%. De plus, la part du transbordement croît avec une augmentation de 6,3% à 31 552 EVP.

La croissance du trafic conteneurisé de la Guadeloupe est en partie liée aux événements de la Martinique en février et mars 2011. Sur l’ensemble de l’année 2011, l’impact des mouvements martiniquais est estimé à environ 5%. D’un autre côté, la croissance du trafic des bananes à l’exportation a quasiment doublé en un an.


Appel à projets pour investir

Le Port autonome de la Guadeloupe envisage donc l’avenir sous le signe des investissements et notamment sur l’extension du port. Le premier appel à projets devrait rester infructueux.