Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > Intermodalité > Inauguration du raccordement ferroviaire à la Breque
publié le : 19-12-2010

Multimodal : Mise en service du raccordement ferroviaire de la Brèque

 
17/12/2010

Dans le cadre du développement du transport multimodal, le Grand Port Maritime du Havre inaugure, le 18 décembre, le raccordement ferroviaire de la Brèque, sur la commune d’Harfleur. L’événement sera marqué par le départ d’un train à destination de Strasbourg. A son bord, 40 conteneurs destinés au marché de l’Est de la France. Le port du Havre affiche ainsi clairement ses ambitions liées à la desserte des plateformes logistiques européennes, notamment via la navette Naviland Cargo Le Havre - Ludwigshafen (land de Rhénanie-Palatinat, Allemagne) qui sera lancée en janvier 2011.

Un élément clé du futur Terminal Multimodal

Opérationnel depuis le 12 décembre, ce raccordement permet de connecter directement le réseau ferré portuaire havrais au réseau ferré national, sans avoir besoin de passer par la gare de triage de Soquence. L’objectif est d’optimiser les circulations de trains entre le réseau national (via la ligne Le Havre-Rouen-Paris) et le second port de France et, ainsi, de dynamiser le transport ferroviaire, aussi bien pour les trains du combiné que pour les trains de conventionnel. Le raccordement de la Brèque sera un élément clé du futur Terminal Multimodal, que le port du Havre souhaite voir ouvert en 2013, afin notamment d’appuyer le développement des escales de porte-conteneurs géants, qui nécessitent, avec plusieurs milliers de boites manutentionnée à chaque escale, d’importants moyens de pré et post-acheminement. « Notre futur Terminal Multimodal est un projet fondamental dont nous avons le plus grand besoin car les escales de grands navires, au cours desquelles sont chargées / déchargées plus de 2000 EVP, doivent être traitées en utilisant tous les modes », souligne Laurent Castaing, directeur général du GPMH.

Un chantier de 30 millions d’euros

Alors que le port du Havre est dimensionné pour traiter 6 millions de conteneurs (EVP) par an, le raccordement de la Brèque est lié à la montée en puissance de Port 2000 et à la nécessité d’acheminer un nombre toujours plus important de boite. Pour éviter une saturation des axes routiers, le développement de nouvelles dessertes fluviales et ferroviaires est impératif. Ce projet, comprenant également l’électrification jusqu’au faisceau alluvionnaire, au coeur de la zone industrielle, s’élève à un coût total de 90 millions d’euros, dont un tiers concerne la Brèque. Il a été financé à hauteur de 37 % par l’Etat, de 21 % par la Région Haute-Normandie, de 18 % par le Conseil Général de Seine-Maritime, de 11 % par RFF, de 10 % par l’Union Européenne et de 3 % par la SNCF.
Auparavant, le passage par la gare de triage de Soquence imposait la limitation des convois à 750 mètres de longueur. Aujourd’hui, l’offre de transport ferroviaire au départ et à destination du Havre via la Brèque permettra d’augmenter les capacités. Ainsi, des convois d’une longueur de 850 mètres pourront, à partir du printemps 2011, circuler à destination de Paris, puis jusqu’à Lyon.