Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > développement durable > Jungheinrich s’interesse aux déchets dangereux
publié le : 05-03-2012

La société Jungheinrich propose depuis le début de cette année une solution pour le traitement des DID (déchets industriels dangereux). Cette nouvelle organisation vise à répondre à la fois aux exigences réglementaires et à la demande de certains de ses clients comme l’explique Matthias Windwehr, Directeur SAV France : « Le Code de l’Environnement (article L.541, décret N°2005-665 du 30/05/2005, arrêté du 29/07/2005) impose que le producteur du DID s’assure de la traçabilité et du traitement des déchets dangereux jusqu’à leur élimination grâce à un BSD (Bordereau de Suivi de Déchets Dangereux). Toutefois, il ne précise pas qui est ce producteur : est-ce le constructeur, le propriétaire, l’utilisateur ou celui qui assure la maintenance ? Ainsi, en l’absence d’une réglementation claire et précise, nous avons choisi de proposer à nos clients une solution qui prend en charge l’intégralité des déchets issus de leurs activités SAV. Lors de chaque intervention, les techniciens repartent désormais avec l’intégralité des DID. Si cette organisation décharge nos clients des contraintes logistiques liées à l’évacuation, au traitement et à la traçabilité de leurs DID, elle s’inscrit également comme une démarche de partenariat responsable ». Le Groupe Jungheinrich, principalement connu en France comme constructeur de chariots élévateurs, fait également partie des acteurs internationaux en matière de stockage et de gestion des flux de marchandises