publié le : 25-05-2011

Kuehne+Nagel se montre satisfait des résultats engrangés au premier trimestre 2011, dans un environnement marqué par "des conditions économiques variables selon les régions, un contexte politique agité et des catastrophes naturelles".

Malgré "des effets de change défavorables", le groupe suisse enregistre un résultat net en hausse de 17,6% à 119,5 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires de 3 742 millions (+4,7%). La marge brute, qui atteint 1 132 millions d’euros, limite sa progression à 1,1%, mais le résultat d’exploitation (EBITDA) bondit de 9,2% à 193,3 millions.


L’overseas a le vent en poupe

Dans l’activité de commission de transport maritime, le ratio EBITDA/marge brute est passé de 34 à 35,9%, le résultat opérationnel ayant augmenté de 15,5% à 87 millions d’euros. Selon les premières estimations de Kuehne+Nagel, les volumes de conteneurs ont crû de 14%, "contre 7 à 8% pour l’ensemble du marché". Les plus forts taux de progression concerne les lignes sur l’Amérique latine et le Moyen-Orient.

L’aérien se comporte également très bien avec une augmentation des volumes de 21%, contre 6 à 7% pour l’ensemble du marché. Ce secteur a notamment bénéficié de bons résultats dans le secteur du périssable. Le ratio EBITDA/marge brute est passé de 28,7 à 32,3%, le résultat opérationnel progressant de 28,6% à 49 millions d’euros.


Nouveaux contrats logistiques

L’activité Route et Ferroviaire enregistre pour sa part un EBITDA stable à 10,1 millions d’euros, mais la marge passe de 2,2 à 1,9%. Le secteur est marqué par "une pression constante sur les prix et une forte concurrence", précise le groupe suisse, qui réalise par ailleurs d’importants investissements dans l’extension de son réseau de groupage européen.

Enfin, dans l’activité Contract Logistics, l’obtention de nouveaux contrats a permis à Kuehne + Nagel de réduire les espaces disponibles de 12 à 7%. Mais les coûts de démarrage ont un impact négatif sur l’EBITDA qui baisse de 8,9%, la marge déclinant quant à elle de 4,2 à 3,9%. "Des mesures ont été prises pour améliorer la productivité", précise le groupe.