Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > Infrastructures pour la logistique > LDA reprend le terminal charbon de Cherbourg
publié le : 31-05-2011

31/05/2011

Louis Dreyfus Armateurs est sur le point de racheter les parts de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Cherbourg dans la société Cherbourg Terminal Vrac. Créé pour gérer le trafic charbonnier offshore et onshore dans le port de Cherbourg, le terminal fait face à des difficultés financières, suite à la perte de marchés liés au retard de son démarrage, ainsi qu’à la conjoncture économique. « Nous allons racheter les 50% de la CCI, qui ne peut plus faire face à ses obligations. L’enveloppe qu’elle avait prévu de consacrer à la gestion du terminal est consommée », explique-t-on chez LDA. Dès lors, l’armateur avait deux choix : mettre la société en dépôt de bilan ou reprendre à son compte la totalité de l’actionnariat du terminal. « Nous avons décidé de rester à Cherbourg et continuons à prospecter les marchés de charbon en nous concentrant sur des navires plus petits pouvant venir à quai ». Les installations offshores ont été, pour le moment, suspendues. La grue flottante devrait quitter Cherbourg en juin pour rejoindre un des terminaux colombiens de LDA et l’armement cherche à placer les deux barges. « Nous avons également décidé de réduire notre part de 50 à 10% dans la société Port de Cherboug, dans laquelle la CCI détient le reste des parts et qui a obtenu la délégation de service public pour gérer le port ouest. Il s’agit désormais pour nous de répartir nos investissements ».