publié le : 03-02-2012

03/02/2012

Louis Dreyfus Armateurs aurait obtenu l’autorisation du port de Calais pour y positionner un de ses navires en vue de l’ouverture d’une ligne avec Douvres. C’est ce qu’indiquait hier soir l’Agence France Presse. « Une réunion est actuellement en cours pour préciser les modalités techniques et la date de mise en circulation (...) Les discussions pour le deuxième bateau auront lieu dans les prochaines semaines », a indiqué à l’AFP une source présentée comme « proche du dossier ». 
Allié au groupe Danois DFDS, qui exploite déjà la ligne Dunkerque - Douvres, LDA avait indiqué, à l’issue de la liquidation judiciaire de SeaFrance, sa volonté d’exploiter deux navires dans le détroit du Pas-de-Calais. Depuis le mois de décembre, le Norman Spirit de sa filiale LDLines, armé sous pavillon français, a déjà rejoint le détroit et renforce les trois ferries de DFDS au départ de Dunkerque. En parallèle, LDLines est toujours à la recherche d’un second bateau. Alors que le Conseil général de Seine-Maritime ne semble pas décidé à louer à la compagnie le Côte d’Albâtre, qui lui appartient et est désarmé au Havre, l’hypothèse d’un éventuel affrètement du Barfleur, de Brittany Ferries, est également exclue, dit-on au sein de l’armement de Roscoff. 
Côté emploi, LDA avait indiqué que le groupe souhaitait embaucher environ 300 personnes pour assurer son développement dans le Pas-de-Calais, notamment via la reprise d’anciens personnels de SeaFrance.