Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > Intermodalité > La Breque permet le développement de l’intermodalité
publié le : 06-01-2011

Le Grand Port Maritime du Havre (GPMH) va pouvoir commencer à desservir par transport massifié certaines plates-formes logistiques européennes. La première navette ferroviaire Naviland Cargo entre Le Havre et Ludwigshafen (land de Rhénanie-Palatinat, en Allemagne) sera ainsi lancée dès janvier 2011. Cette desserte multimodale est rendue possible par la mise en service du raccordement de La Brèque, inaugurée officiellement samedi dernier. Il ne s’agit que de 1,2 km de double voie ferrée électrifiée près d’Harfleur (comparés aux 200 km de voies ferroviaires que gère le Grand Port Maritime du Havre), mais cette nouvelle connexion vers le réseau ferré national devrait considérablement fluidifier et augmenter les flux de fret ferroviaire (combiné et traditionnel) au départ du Havre, vers la France et l’Europe. Objectif : doubler le trafic de fret à l’entrée et la sortie du port, d’ici 2020. Dès le printemps prochain, des « navettes » ferroviaires de 850 mètres pourront passer par La Brèque, alors que le parcours classique via la gare de triage de Soquence limite les convois à 750 mètres de longueur.
Le chantier de La Brèque aura duré près de 5 ans, pour un investissement estimé à 41,8 M€, financé par l’Etat, la Région Haute-Normandie, le Conseil Général de Seine-Maritime, RFF, l’Union Européenne et la SNCF