Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > Infrastructures pour la logistique > La Compagnie Méridionale de Manutention reprend du service à Marseille
publié le : 13-10-2011

La hausse des tarifs de manutention sur le port de Marseille n’est pas du goût de la Compagnie méridionale de navigation (CMN), qui a décidé de traiter elle-même les remorques à quai à compter du 1er janvier 2012 en réactivant la Compagnie méridionale de manutention, une filiale en sommeil. Charles-Émile Loo, le patron de Ro-Ro Marseille, vient tout juste de recevoir une lettre recommandée signifiant l’arrêt des opérations de manutention pour le compte de La Méridionale au 31 décembre 2011.


Mettre un terme au monopole de fait

"Nous avons fait jouer une disposition du contrat et nous allons, à compter du 1er janvier, assurer nous-mêmes la manutention avec la Compagnie méridionale de manutention, une SAS dont le rôle se cantonnait jusque-là à louer des engins de manutention et à sous-traiter la manutention à Ro-Ro Marseille", explique Marc Reverchon, vice-président et directeur de la Méridionale.

La dénonciation du contrat a été rendue possible puisque La Méridionale bénéficie d’une convention d’exploitation des terminaux (CET) sur les quais, alors que sur les terminaux à conteneurs, ce sont les manutentionnaires qui sont titulaires d’une CET. Cette nouvelle société permettra de mettre un terme au monopole de fait qui règne depuis trois ans dans la manutention des navires rouliers sur les bassins Est.