publié le : 27-03-2012

La nouvelle gare Saint-Lazare a été inaugurée mercredi 21 mars 2012 après quatre ans de travaux, sans aucune interruption de trafic de la seconde gare la plus fréquentée de France et d’Europe après la gare du Nord, avec 450.000 voyageurs et 1.600 trains par jour (1.500 trains de banlieue dits Transilien, et 100 trains Intercités). Trois nouveaux niveaux ont été creusés en sous-sol, s’ajoutant aux deux niveaux existants. La gare renferme désormais un espace commercial de 80 commerces sur 10.000 m2 et un parking sur deux niveaux. Le budget s’est élevé à 250 M€ dont 160 M€ grâce à un partenariat public/privé de la SNCF avec l’exploitant des commerces Klépierre et le constructeur et promoteur Spie Batignolles. Le projet de construction principal Cœur de gare a coûté plus de 110 M€. Un outil de planification informatique a permis de gérer au mieux les approvisionnements du chantier et l’évacuation des 70.000 m3 de terre, durant la nuit. La difficulté principale a été un chantier « en cœur de ville », selon la SNCF. Thierry de Dinechin, Architecte du cabinet DGLa lauréat du concours, regrette de « n’avoir pu évacuer les gravats par le train ». Une desserte intérieure au niveau intermédiaire a permis aux camions de s’approcher au plus près. En effet, dans la nouvelle gare, point de transport de marchandises multimodal, même à l’horizon. « Avec un train toutes les 28 secondes en heure de pointe, la gare est saturée, aucun espoir de faire passer du fret par le train ! », regrette Guillaume Pépy, Président de la SNCF. La priorité a été l’espace commercial. La SNCF prévoit la rénovation de dix autres gares, dont celles de Montparnasse, Austerlitz et de Rennes ; les travaux sont déjà engagés à Bordeaux, Nice, Cannes, Grenoble et Lille.