Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > International > Afrique > Le port de Tripoli est à nouveau ouvert
publié le : 29-09-2011

"Le port de Tripoli a renoué avec une activité quasi-normale moins d’un mois après l’effondrement du régime de Mouammar Kadhafi", ont déclaré les nouvelles autorités de Libye, le 18 septembre 2011. Le port de Tripoli serait totalement sûr et rien ne ferait obstacle à l’arrivée des navires et de leurs cargaisons, a assuré, de son côté, la capitainerie. Selon cette dernière, entre 85% et 90% des installations sont en état de marche. Les autorités libyennes ont également appelé les compagnies d’assurance à revoir à la baisse les tarifs pour les usagers de ce port.

La remise en marche de cette infrastructure fait suite à la levée des sanctions de l’Union européenne notamment par rapport aux six ports libyens (Tripoli, Al Khoms, Brega, Ras Lanuf, Zawia et Zuwara).


Le commerce du brut encore à l’arrêt

Concernant l’activité des six principaux terminaux pétroliers d’exportation (Es Sider, Zoueitina, Zaouiah, Ras Lanouf, Marsa El Brega, Tobrouk), la situation demeure incertaine notamment par rapport à l’état des infrastructures portuaires. Il en va de même pour la situation et l’état des infrastructures de production d’or noir. Avant le déclenchement de l’insurrection, le pays, membre de l’Opep, produisait environ 1,6 million de barils par jour, soit près de 2% de la production mondiale.

Sur la situation en Libye, en marge du congrès de Iumi, le 20 septembre 2011, Pierre Karsenty, directeur de la division transport du groupe Total, a indiqué : "Il n’y a pas d’acheminement de brut libyen prévu pour le moment".