Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > Divers Logistique > Mecanisation de la plate forme de Orium
publié le : 01-07-2011

Orium, spécialiste de la logistique du e-commerce, vient d’ouvrir une plate-forme de 12.000 m² près de Macon. Sur ce site sont traités les produits d’une douzaine de marques, dont Nespresso, Würth, Dukan, Vigi-piscine, Tables et Jardins… dans une approche cross-canal. Pour cette variété de clients et de références, le prestataire a opté pour la mécanisation de la préparation de commandes : « Nous avions déjà une bonne maturité dans le traitement manuel des commandes, ce qui nous a permis de passer sans difficulté à l’automatisation », confie Olivier Moreau, PDG d’Orium. Le système de préparation comprend une ligne de convoyeurs disposant de 7 gares pour le picking détail. Celui-ci est alimenté par des racks dynamiques implantés en bord de chaîne. L’installation a été conçue, fournie et mise en place par la société Fives Cinetic en 6 mois, un délai particulièrement court pour ce type de réalisation. C’est également Fives Cinetic qui a implémenté l’outil de pilotage (son WCS Trace) qui puise ses informations dans le WMS Reflex (de la société Hardis). Quand les commandes arrivent, les opérateurs en prennent connaissance. Un format d’emballage est défini. Le bon carton est éjecté automatiquement tandis que le système édite la liste de colisage. Celle-ci est scannée et servira de bon de préparation à chaque arrêt dans les gares. « Le système peut traiter jusqu’à 700 colis/heure », indique Emmanuel Perez de Fives Cinetic. « De plus il est évolutif, il peut s’adapter à de nouveaux produits et intégrer des gares supplémentaires ». Pour d’autres produits de petites tailles à faible nombre de références, Orium à fait appel à la société Savoye pour une ligne de préparation de type « pick to light ». Aujourd’hui le site du prestataire reçoit entre 10 et 20 camions/jour, et emploie une trentaine de personnes. A terme il pourrait doubler de surface. Une hypothèse réaliste pour cette jeune société qui dispose déjà d’une dizaine de sites en Europe, réalise une croissance annuelle de 40% pour un Ebitda qui s’établit autour de 10%