publié le : 22-11-2012

On croyait le dossier définitivement enterré. Il refait finalement surface. Le syndicat mixte Ports normands associés (PNA) vient en effet d’annoncer que le projet de navette conteneurs entre les ports de Caen-Ouistreham (Calvados) et Le Havre (Seine-Maritime) est plus que jamais d’actualité.


Le projet relancé sous une autre forme

Fin 2011, des riverains et des élus d’Hérouville-Saint-Clair se sont déclarés hostiles au projet d’implantation d’un terminal à conteneurs estimant qu’il générerait trop de nuisances. À l’issue d’une enquête publique, le commissaire enquêteur avait donc rendu un avis défavorable confirmé par le préfet.

Le projet, déclaré d’intérêt général par le président de la région Basse-Normandie est aujourd’hui relancé sous une autre forme. "Avec Le Havre, nous cherchions des pistes de collaboration. L’idée s’est portée sur la logistique conteneurs sachant que 50 000 conteneurs en provenance du Havre sont consommés sur l’agglomération caennaise. On passe à 80 000 sur une zone géographique allant jusqu’à Fougères...", explique Jean-Michel Sévin, directeur général de PNA.

 

Une mise en service à l’horizon 2013

PNA, propriétaire du port, en association avec la CCI de Caen Normandie, concessionnaire, a donc décidé d’aménager le terminal de Blainville. Les aménagements prévus devraient permettre une mise en service dès mars 2013. "Les travaux vont notamment consister à libérer le bord à quai. Les activités liées au trafic de bois seront déplacées sur des parcelles situées plus en profondeur... Le coût de l’infrastructure est de 1,5 million d’euros..."

Le terminal dédié aux conteneurs qui s’étendra sur 3,5 hectares sera exploité par un groupement constitué de la CCI et de Sogemar, filiale de Sogena, déjà présent à Caen.

Du point de vue environnemental, la navette maritime de l’opérateur CFT devrait permettre d’éviter à 10 000 poids lourds de prendre la route entre Caen et Le Havre.

La navette aura une capacité de 200 conteneurs EVP. Elle assurera jusqu’à trois rotations par semaine.