publié le : 17-05-2011

Le groupe maritime français vient de lancer un nouveau service reliant l’Asie, l’océan Indien et l’Afrique du Sud. Baptisé « Shaka Express », ce service hebdomadaire dessert les ports de Fuzhou, Xiamen, Kaohsiung, Hong Kong, Chiwan, Singapour, Port Louis, Durban et Port Elizabeth (Ngqura), avant de revenir à Port Louis, Singapour et Fuzhou. Exploitée avec six porte-conteneurs d’une capacité comprise entre 4500 et 6500 EVP, la nouvelle rotation doit permettre à CMA CGM de répondre à la croissance du marché sud-africain, qui réalise plus de 30% de ses échanges commerciaux avec l’Asie. 
Lancé le 8 mai, le Shaka Express se caractérise par la mise en place de nouvelles capacités reefer (conteneurs réfrigérés) pour les exports depuis Durban et Port Elizabeth (Nqura) vers Singapour et Hong Kong. Pour CMA CGM, il s’agit d’un atout important sur ce marché sur lequel le transport réfrigéré représente environ 20% des volumes conteneurisés, avec notamment le transport d’agrumes et de bananes. 

Des connexions intéressantes

Le groupe met également en avant les possibilités de connexions de ce nouveau service avec le réseau global des lignes du groupe via Hong Kong pour le fret en provenance et à destination du Nord Chine. De même, le Shaka Express permet, via une escale à Port-Louis, une connexion avec le service Mascareignes de CMA CGM (reliant le golfe Persique, le Pakistan et l’océan Indien), pour les marchandises en provenance et à destination des îles de l’océan Indien. « Le groupe CMA CGM est fermement décidé à accroître sa présence en Afrique du Sud. Nous avons commencé par ajouter des escales sur nos services existants mais ce nouveau service marque vraiment une nouvelle étape avec une offre dédiée au marché sud-africain », explique Stéphane Courquin, directeur adjoint des lignes Afrique, océan Indien et Océanie de CMA CGM. 
L’armateur français propose aujourd’hui quatre services escalant chaque semaine en Afrique du Sud.