publié le : 08-02-2011

Lors d’un conseil de surveillance qui a eu lieu la semaine dernière, la SNCF a annoncé qu’elle n’avait "pas d’offre ferme et engageante recevable de la part des candidats repreneurs" pour sa filiale SeaFrance. La SNCF est donc "amenée à envisager un processus de recapitalisation".