publié le : 19-01-2012

Même si la date de mise en service des premiers trains vient de glisser de deux mois pour cause de sillons, le report modal vers le fret ferroviaire est enclenché en Mayenne. C’est en effet à partir de juin 2012 que circuleront les premiers trains depuis la nouvelle plate-forme bimodale rail/route de Château-Gontier.

À la faveur d’un investissement de 2,35 millions d’euros, cet équipement comprendra deux voies d’environ 350 m de long pour le chargement / déchargement des trains. Actuellement en phase de finition, il sera opérationnel d’ici mars 2012. De son côté, Réseau Ferré de France (RFF) termine la réhabilitation de la ligne Château-Gontier - Sablé longue de 29,7 km pour un montant estimé de 450 000 euros.


3 220 camions en moins par an

Les premiers trains acheminés vers Lyon via Le Mans comprendront à la fois des caissons transportés pour le compte des Transports Bréger à Château-Gontier et des conteneurs étanches chargés de mâchefer pour Séché Environnement à Longuefuye. Ces vingt wagons transportés quotidiennement seront complétés par vingt autres wagons au faisceau du Mans. C’est Combiwest, déjà présent sur Rennes - Lyon, qui assurera la desserte de la ligne et sa maintenance.

Ce nouveau report modal dans le Grand Ouest portera sur un tonnage annuel de 122 400 tonnes, soit l’équivalent de 3 220 camions. Mais les ambitions des promoteurs du projet ne s’arrêtent pas là. Comme le confirme Philippe Henry, président de la Communauté de communes du Pays de Château-Gontier, "certains groupes agroalimentaires ont d’ores et déjà fait part de leur intérêt pour agglomérer d’autres trafics dès la mise en service de la plate-forme.

À moyen terme cette fois, de nouvelles liaisons pourraient être mises en place vers le port du Havre ainsi qu’avec la Région Est afin, dans ce dernier cas, de s’ouvrir en partie sur l’Allemagne".