publié le : 01-09-2011

Au premier semestre 2011, SNCF Geodis a dégagé une marge opérationnelle de 125 millions d’euros, soit 2,6% du chiffre d’affaires établi à 4,78 milliards d’euros. Un revenu semestriel et une marge en progression par rapport à la même période de 2010 (+ 479 M€ en recettes et + 65 M€ en marge à périmètre constant).


Croissance externe et international

Les opérations de croissance externe ont contribué à cette croissance à hauteur de 185 millions d’euros. À périmètre et change constants, la hausse du chiffres d’affaires de Geodis est ramenée à 6,3% (+ 270 M€), tirée par les activités de Freight Forwarding (+ 65 M€), logistique (+ 51 M€), de messagerie (+ 48 M€) et de supply chain (+ 28 M€).

À noter aussi que le groupe présidé par Pierre Blayau (filiale à 100% de la SNCF depuis avril 2008) réalise 44% de son activité à l’international.


La SNCF améliore aussi ses résultats

Des résultats de branche en ligne avec la croissance globale de SNCF dont le chiffre d’affaires atteint 16,3 milliards d’euros (+ 9,5%) au premier semestre 2011. La marge opérationnelle de la SNCF a grimpé de 35% à 1,36 milliard d’euros (soit 8,4% du CA). Des orientations positives qui devront encore être confirmées au second semestre 2011, mais insuffisantes pour juguler la dette de l’entreprise ferroviaire : 8,763 milliards au 30 juin 2011. De ce fait, l’agence de notation Moody’s a dégradé la note de la dette long terme de la SNCF (qui passe de AAA à Aa1).

Dans ce contexte, le pôle TFM (transports ferroviaires de marchandises), rattaché à SNCF Geodis, a vu ses trafics décroître de 3% sur la même période (après + 15% en 2010). Même si le chiffre d’affaires de TFM progresse de 5,5% (+ 50 M€ avec un retrait de Fret SNCF de 13 M€) au premier semestre 2011, l’activité fret ferroviaire demeure déficitaire avec un niveau de pertes de l’ordre de 130 millions d’euros (contre 160 millions au premier semestre 2010).