publié le : 09-12-2010

Se positionner comme un acteur majeur du Grand Paris durable. C’est dans cette optique qu’a été établi l’ambitieux projet stratégique que s’est fixé Ports de Paris, avec un niveau d’investissement sur 5 ans en hausse de 25% (214 M€). Deux axes se dégagent de ce projet. Le premier vise à continuer le développement d’une approche multimodale de la chaîne logistique, encouragée par le fait que même en période de crise, le trafic fluvial en Ile-de-France a poursuivi sa croissance de +3% sur les neuf premiers mois de 2010. Cette action portera en priorité sur le développement de quatre filières, celles des conteneurs, qui connaît une croissance à deux chiffres depuis 5 ans ( +13% sur les 9 premiers mois 2010), celle des déchets-produits valorisables (+2,5% en 2009), la filière automobile et la logistique urbaine (acheminement par voie d’eau des marchandises jusqu’au cœur de la ville). L’autre axe du plan de Ports de Paris est d’intensifier son rôle de Port aménageur respectueux de l’environnement, en mettant notamment en place des instances de concertation permanentes les CLIP (Comités Locaux d’Information Portuaires, CLIP). Le prochain gros projet d’aménagement est Achères, le port du Grand Paris, situé au débouché du Canal Seine-Nord Europe, qui devrait permettre à terme de porter la capacité d’accueil à 600.000 EVP sur l’ensemble de l’Ile-de-France. Objectif : favoriser le recours au transport fluvial à partir des Grands Ports Maritimes du Havre et de Rouen, notamment pour la filière automobile.