Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > Résultats d’entreprise > Résultats d’Eurotunnel en hausse au 1 trimestre 2011
publié le : 30-04-2011

L’année 2011 démarre bien pour Eurotunnel, avec un chiffre d’affaires de 179,2 millions d’euros au 1er trimestre, soit 24% de croissance par rapport au premier trimestre 2010 (+11% à périmètre constant).


La reconquête des parts de marché

Sur son cœur de métier, c’est-à-dire le transport de camions et de véhicules de tourisme à bord des navettes, Eurotunnel enregistre une progression de 14% des revenus, qui atteignent ainsi 81,7 millions d’euros. Le concessionnaire a notamment profité d’une croissance spectaculaire du nombre de navettes camions : +30% à 301 074. Eurotunnel estime "consolider la reconquête de parts de marché réalisée en 2010", même si les trafics ne retrouvent pas encore les niveaux d’avant la crise.

Du côté passagers, les navettes voitures ont gagné 7% à 399 869, soit une part de marché dépassant les 50%, affirme Eurotunnel. En revanche, les navettes Autocars apportent le seul bémol du premier trimestre 2011, avec un repli de 6% à 9 544. Eurotunnel se console en soulignant "une part de marché stable sur cette activité".


Hausse "encourageante" des trains de marchandises

Deuxième source de revenus, le réseau ferroviaire a généré un chiffre d’affaires de 59,9 millions (+5%). Les trains Eurostar ont connu une progression de 8% en nombre de passagers. Quant aux trains de marchandises, ils enregistrent une hausse jugée "encourageante". Leur nombre a augmenté de 6% au premier trimestre avec un total de 589 trains, tandis que le trafic exprimé en tonnes progresse de 2% à 305 789 t. "Les dessertes intermodales lancées au quatrième trimestre 2010 permettent de retrouver la croissance et de compenser l’arrêt des trafics wagons isolés", indique Eurotunnel.


Développement spectaculaire d’Europorte

Mais l’une des principales sources de satisfaction vient sans aucun doute du développement d’Europorte. "Les filiales de fret ferroviaire d’Europorte représentent 35,7 millions d’euros d’activité au premier trimestre 2011, ce qui porte à 150% la hausse du chiffre d’affaires enregistrée dans ce domaine", détaille Eurotunnel. Une hausse impressionnante liée à l’acquisition de la filiale britannique GBRf le 28 mai 2010, et dont les résultats n’étaient donc pas intégrés dans ceux d’Europorte au premier trimestre 2010. En déduisant les 18,6 millions d’euros de chiffre d’affaires réalisés par GBRf au premier trimestre 2011, Europorte France enregistre tout de même une très honorable croissance de 20% à base constante.

En France, Europorte a notamment remporté en janvier 2011 l’appel d’offres lancé par le port de Nantes-Saint-Nazaire pour exploiter les 42 km de voies ferrées du site, à partir de mi-mai. La société gère déjà les voies ferrées du port de Dunkerque depuis décembre 2010