publié le : 31-01-2012

Ce matin Nicolas Sekkaki, directeur général de SAP France, avait le sourire : Le groupe informatique a réalisé en 2011 la meilleure année de ses 40 ans d’existence. Au niveau mondial la vente des licences à fait un bond de 25% atteignant un chiffre d’affaires de 4 milliards d’euros. Autre motif de satisfaction, la France réalise une croissance supérieure à 20% et a atteint ses objectifs, ce qui n’était pas arrivé depuis 6 ans. Malgré un ralentissement au 4ème trimestre, le directeur général prévoit encore une croissance à 2 chiffres 2012 : « Nous avons un bon pipeline de commandes. Ce qui caractérise la période c’est le manque de visibilité. Mais la situation est beaucoup moins grave qu’en 2009. On ne voit pas de coupes sombres dans les projets. Plutôt de la prudence »