publié le : 01-02-2012

01/02/2012

En 2011, Sète a réalisé un trafic de 3.596 millions de tonnes, soit 5.89% de mieux que l’année précédente. Dans une conjoncture économique difficile, le port languedocien a donc poursuivi sa croissance, notamment au niveau des exportations, qui ont fait un bond de 31%, alors que les importations restent stables (+1%). Les vracs solides se sont maintenus au même niveau que l’année précédente (+1 %) malgré une forte baisse des importations d’engrais liée au coût élevé des matières premières, qui a généré un certain attentisme de la part des opérateurs. Les vracs liquides, qui représentent les deux tiers du trafic total, ont baissé de 3%. Les importations de produits pétroliers raffinés ont, notamment, chuté de 9%, en raison d’une demande moins forte.

Les marchandises diverses sont quant à elles en forte hausse (+55 %). Cette croissance s’explique notamment par la montée en puissance des flux conteneurisés, passant de 6500 EVP (Equivalent Vingt Pieds, taille standard du conteneur) en 2010 à 27.000 EVP en 2011. Ce résultat est pour partie lié à la réorganisation du terminal à conteneurs bénéficiant de la modernisation de son outillage, qui a permit d’attirer de nouvelles lignes maritimes. 
On notera, par ailleurs, la très bonne performance du trafic de bétail avec une augmentation de 44%, soit 235.000 têtes exportées vers les marchés algériens, libanais et turcs. Sète est ainsi le premier port exportateur européen d’animaux vivants. 
L’année fut aussi très bonne pour les importations de véhicules neufs, qui poursuivent leur développement avec 85.000 véhicules supplémentaires par rapport à 2010. 

L’année 2011 s’est caractérisée par la poursuite du programme d’investissements de la Région Languedoc-Roussillon et de l’Etablissement Public Régional. On notera la mise en service du terminal fruitier et du terminal cimentier, la livraison du quai J et le développement de trafics existants (voitures neuves, bétail, conteneurs...) et nouveaux, comme l’importation de pierre ponce. Pour l’autorité portuaire sétoise, « la modernisation des installations et la mise en service de nouveaux équipements dont le nouveau portique à conteneurs réceptionné en mai, et la mise en service du quai J en décembre contribuent à renforcer l’attractivité portuaire du port de Sète ».