publié le : 14-01-2011

Singapour fait partie de ces quelques territoires qui incarnent et focalisent les industries maritimes. Au-delà de la performance du port (500 millions de tonnes en 2010, 3 derrière Ningbo et Shanghai), cela passe par l’affirmation de ses acteurs portuaires, maritimes et navals à l’échelle internationale mais aussi par l’installation de nombreuses entreprises étrangères. Naturellement, par sa localisation, son histoire, son profil politique, Singapour, micro territoire insulaire aux carrefours des routes mondiales, a fait des industries maritimes un secteur clé de son développement non sans concurrence pour le portuaire comme pour les investissements et le management maritime. Enfin, Singapour doit assumer une partie de la sûreté et de la sécurité de l’axe stratégique de sa section du Détroit de Malacca. Dans cette nouvelle note de synthèse, l’Institut Supérieur d’Economie Maritime (ISEMAR) nous propose donc de découvrir Singapour, pivot de l’économie maritime mondiale. 



Voir en ligne : http://www.isemar.asso.fr/fr/pdf/no...