Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > Divers Logistique > Strasbourg veut développer la logistique urbaine
publié le : 16-01-2012

La Communauté Urbaine de Strasbourg (CUS), la Ville de Strasbourg et SNCF Geodis ont signé ce jour un protocole d’accord pour développer, sur l’agglomération strasbourgeoise, Distripolis, le concept de logistique urbaine de Geodis. Ce protocole est le premier signé avec une grande agglomération française après le lancement d’un pilote à Paris en juin dernier. Ce nouveau mode d’organisation du transport urbain de marchandises s’inscrit dans la démarche du Grenelle de l’Environnement et permet de développer une logistique du dernier kilomètre plus soucieuse de l’environnement et des habitants des grandes agglomérations. Aux deux maillons habituels de la chaîne logistique, livraisons de masse en entrepôt puis livraisons par camion ou utilitaires légers en ville, Distripolis ajoute un troisième maillon : des bases logistiques urbaines écologiques (bases Blue) réparties dans les villes, à partir desquelles rayonneront des véhicules propres adaptés à la logistique du dernier kilomètre. Distripolis s’organise de la manière suivante : l’acheminement massif des marchandises jusqu’à une plateforme de mutualisation des flux située en périphérie de l’agglomération strasbourgeoise, la répartition des marchandises sur des bases logistiques urbaines écologiques, les bases Blue, implantées au plus près des zones commerciales en ville, la livraison des petits colis et palettes jusqu’à 200 kg à partir de ces bases par des véhicules propres et silencieux : des véhicules électriques légers d’une capacité de 20 m3, des tricycles à assistance électrique, les livraisons de plus de 200 kg traitées par des camions aux normes Euro 5 et, à terme, par des camions Euro 6 ou hybrides