publié le : 28-01-2011

La rade de Toulon accueille de nouveau des navires rouliers affectés au transport de camions entre la Turquie et la France. Ce n’est pas la compagnie UND Deniz qui relance son service, interrompu fin 2010, mais un autre armement turc, UN RO-RO, qui débarque dans le port varois. En provenance de Pendik, près d’Istanbul, un premier roulier de la compagnie, le Cemil Bayülgen, est arrivé mercredi au port de Brégaillon, à La Seyne-sur-Mer, et a appareillé hier. En juillet dernier, UN RO-RO avait lancé un service régulier entre Marseille et les ports turcs de Pendik et Ambarlid avec des navires d’une capacité de 3200 mètres linéaires, soit 200 remorques. Toutefois, en raison des mouvements sociaux perturbant l’activité dans les bassins de Marseille, la compagnie turque a décidé de déménager à Toulon. Le temps de transit est de trois jours et la ligne devrait escaler deux fois par semaine dans le port varois.