Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > Aeroports > Trafic de Bale-Mulhouse augmente de 7% en 2010
publié le : 18-01-2011

Le trafic passagers de l’aéroport franco-suisse de Bâle-Mulhouse a augmenté de 7% en 2010 pour repasser au-dessus de la barre des 4 millions de passagers, après une année 2009 en berne sous l’effet de la crise, a annoncé mercredi la direction de l’Euroairport.
Le trafic s’est établi à 4,1 millions de passagers, ce qui conforte l’Euroairport dans ses places de cinquième aéroport français de province et de troisième aéroport suisse, a indiqué son président Jean-Pierre Lavielle au cours d’un point presse.
En raison de la crise, le trafic avait chuté de près de 10% en 2009.
Pour 2011, l’aéroport franco-suisse basé sur la commune de Saint-Louis (Haut-Rhin) espère dépasser son record de 2007 et 2008 (4,2 millions de passagers) avec 4,4 millions de passagers, a souligné le directeur, Jürg Rämi.
La progression 2010 s’est concentrée sur le second semestre car le bon début d’année avait été annihilé par l’épisode du volcan islandais qui a fait perdre 70.000 passagers, selon les dirigeants de l’aéroport.
Elle a résulté de la reprise économique, de l’ouverture de 17 nouvelles destinations et de l’implantation en juin d’un cinquième avion permanent d’Easyjet, selon MM. Lavielle et Rämi. La compagnie à bas coûts britannique, qui a installé un sixième appareil sur place fin 2010, reste le leader à Bâle-Mulhouse (44% de parts de marché), loin devant Air France (11%), Swiss (7%) et Lufthansa (6%), selon les chiffres rendus publics mercredi.
Le trafic de fret a progressé de 26% en 2010, à 107.000 tonnes, grâce à la reprise économique, surtout perceptible à partir de septembre, a ajouté le directeur-adjoint de l’Euroairport, Vincent Devauchelle. L’aéroport va investir 36 millions d’euros dans ses installations de fret sur plusieurs années.
La plate-forme emploie 6.500 personnes, dont plus de 60% de Français, alors que "plus de 80% des emplois sont générés par des entreprises +de nationalité+ suisse", a relevé M. Lavielle.



Voir en ligne : http://www.leparisien.fr/strasbourg...