Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > Aeroports > Transavia veut profiter du départ de Ryanair à Marseille
publié le : 18-01-2011

Si le départ de Ryanair laisse pour certains un goût amer, il ne fait pas que des malheureux. Bien au contraire… La filiale low cost d’Air France, créée en novembre 2006, entend bien profiter de la situation et faire de l’aéroport Marseille-Provence, l’un de ses points stratégiques. Concomitamment à la décision de Ryanair de quitter le ciel marseillais, lors d’un entretien accordé à La Provence en octobre dernier, Lionel Guérin, le président de la compagnie Transavia, ne cachait pas sa volonté de jouer sa carte et d’étoffer au fil des mois ses dessertes.
Une première liaison sur la Tunisie a été mise en place le 20octobre dernier, au rythme de deux vols par semaine à destination de Monastir. Après la Tunisie, le Maroc… À compter du 20 février, la compagnie low-cost va proposer deux vols hebdomadaires (dimanche et jeudi) qui relieront Marseille (mp2) à Marrakech. À titre d’exemple, si vous réservez dès maintenant un vol Marseille-Marrakech sur le site de Transavia, il vous en coûtera 168,35 € pour un départ prévu le dimanche 20 février et 46,50€ pour retour le jeudi 27 février (88,50 € pour le jeudi 3 mars), soit un billet fixé à 224,85 € incluant 106,85 € de taxes et surcharges et 10 € d’assurance annulation.
Transavia mise sur le désengagement de Ryanair sur Marrakech pour tirer son épingle du jeu. À l’étude également, une liaison sur Tanger et d’autres destinations au Maroc. Cela pourrait se concrétiser avec la mise en place d’un avion au début de l’été. Lionel Guérin sera présent, le 18 janvier, à Marseille, aux côtés de Pierre Régis, directeur général de l’aéroport Marseille-Provence, pour exposer les perspectives et ambitions de la compagnie low cost d’Air France. D’autres ouvertures de lignes sur la Méditerranée pourraient être annoncées à cette occasion.



Voir en ligne : http://www.laprovence.com/article/e...