publié le : 16-02-2011

L’heure est-elle aux AGV (Automated Guided Vehicule) ? On observe, en effet, un engouement croissant des constructeurs (et dans le même temps des utilisateurs) pour ces chariots. C’est au tour de Jungheinrich France de lancer son AGV, qui vise à optimiser les gains de productivité. Cette solution est basée sur un chariot de série auquel on ajoute des composants pour l’automatisation et un équipement de sécurité. Côté entrepôt, elle nécessite la mise en place de réflecteurs (système de bandes adhésives, systèmes en profilés aluminium) qui déterminent la position des chariots. Jungheinrich a également développé son logiciel de gestion du flux, Trafic Manager.
Le fabricant allemand attire notre attention sur la possibilité de réaliser aussi des opérations manuelles avec l’AGV. La sécurité ne semble pas faire défaut puisque le constructeur explique que la protection des personnes et l’anticollision (rayonnages, véhicules, etc.) sont assurées par des barrières lumineuses et des lasers scan placés à l’avant et au sommet du mat de l’AGV. « La solution AGV est, entre autres, idéale pour les opérations de stockage - déstockage sur des trajectoires répétitives ; elle offre ainsi au responsable d’entrepôt la possibilité d’affecter du personnel à d’autres traitements et de gagner en productivité », conclut Hoyame Saber, Responsable du Département Systèmes Logistiques de Jungheinrich France