publié le : 26-01-2012

22/11/2011

Le site portuaire de Grattequina accueillera bientôt ses premiers navires. Les travaux de réaménagement de cet ancien terminal charbonnier, situé en rive gauche de la Garonne sur les communes de Blanquefort et Parempuyre, ont été lancés début octobre 2011. Adapté au chargement de colis lourds ou de grande dimension, le site de Grattequina permettra notamment l’expédition de pales et de pièces d’éoliennes produites par l’usine EADS Astrium sur l’Ecoparc de Blanquefort. Le terminal assurera, par ailleurs, la réception de granulats, afin de remédier aux déficits chroniques de la région bordelaise en matériaux de construction.

Le chantier comporte deux phases, pour un investissement total de 13.7 millions d’euros (porté par l’Union Européenne, l’Etat, le Conseil régional, le Conseil général, la Communauté Urbaine de Bordeaux et le Grand Port Maritime de Bordeaux.) La première phase du projet, démarrée il y a un mois, comprend la construction d’une estacade permettant l’accueil de navires jusqu’à 120 mètres de long. Fondé sur pieux, le quai permettra de conserver la transparence à l’écoulement des eaux, afin de respecter les enjeux environnementaux du site. La livraison des travaux est prévue pour février 2012, pour assurer dès le premier trimestre le transport par voie maritime de pales d’éolienne de petite taille (30 mètres).

La seconde phase vise l’accueil de navires de plus grande envergure, et le développement du terminal et de ses activités : l’appontement final permettra la réception de granulats et le transport de pales d’éoliennes de grande taille (75 m). Avec une capacité portante de 8 tonnes/m², l’ouvrage définitif, particulièrement adapté à la logistique et à la manutention de colis lourds, permettra au Grand Port Maritime de Bordeaux de renforcer son positionnement pour l’émergence et l’implantation de projets industriels liés aux énergies renouvelables.