publié le : 11-05-2012

Le dossier Veolia Transdev continue d’alimenter la polémique. Selon Le Figaro, le deuxième "repreneur" évoqué par Veolia Environnement la semaine dernière serait un groupe allemand spécialisé dans la logistique, l’énergie, l’eau et la propreté…

A l’occasion de la présentation de ses résultats trimestriels le 4 mai dernier, le groupe Veolia Environnement annonçait avoir été approché par un deuxième "repreneur" potentiel dans le cadre de son désengagement de Veolia Transdev. Evoquant des sources concordantes, Le Figaroassure qu’il s’agirait du groupe familial Rethmann, spécialiste de la logistique, de l’énergie, de l’eau et de la propreté. Revendiquant un chiffre d’affaires de 9,1 milliards d’euros en 2010 et un effectif de 40 000 salariés, ce géant allemand souhaiterait ainsi étendre sa palette d’activités au transport.

 

Des "fuites" sur l’offre de Cube

 

Positionné sur le dossier depuis plusieurs semaines, le fonds Cube Infrastructure aurait, toujours selon les informations du Figaro, proposé une opération essentiellement réalisée par une augmentation de capital d’environ 800 millions d’euros apportés pour moitié par Cube, qui détiendrait alors 30% de VTD, et pour l’autre la Caisse des dépôts (CDC). "Dans ce contexte, l’intérêt de la famille Rethmann ne doit pas forcément être considéré comme une alternative à la conclusion d’un accord avec Cube", analyse Le Figaro.