Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > Trafics portuaires > année 2010 contrastée pour le port de Calais
publié le : 21-01-2011


Quatrième port français en tonnage, Calais a connu une année 2010 contrastée. Avec 37.797.192 tonnes traitées l’an dernier, le trafic a perdu 3 millions de tonnes par rapport à 2009. C’est le trafic des poids lourds qui a le plus souffert avec une baisse globale sur l’année de 10.36 %, qui ramène le trafic pour les douze mois à 1.584.187 unités. « Cette baisse sensible fait suite à une année 2009 au cours de laquelle la baisse globale du trafic fret sur le transmanche n’avait pas été ressentie au Port de Calais, ce dernier bénéficiant d’un report de trafic du lien fixe affecté fin 2009 par de sérieuses difficultés d’exploitation. Les effets de ces problèmes avaient encore été ressentis sur la première partie de l’année 2010 », explique le port de Calais. Ce dernier note, néanmoins, que « les derniers mois de l’année 2010 ont permis de noter un raffermissement du marché fret sur la ligne Calais-Douvres ce qui augure plutôt bien le début d’année 2011 ». Le port se félicite également de la petite embellie constatée sur le trafic des passagers. Avec 10.235.641 passagers, celui-ci est en hausse de 0.3%. La progression est plus sensible pour ce qui concerne les véhicules de tourisme avec une augmentation de 2.27 % pour un total de 1.939.755 voitures. 

Du côté du port de commerce traditionnel, les chiffres sont bons, bien que les volumes demeurent limités. Les marchandises traitées affichent une progression de 14.68% par rapport à 2009, pour atteindre 608.925 tonnes. Quant au tonnage de fret sur le transmanche il est à l’image du trafic des poids lourds : la baisse est de 7.62 %.
Pour 2011, le port compte notamment sur la mise en service sur la ligne Calais-Douvres des deux nouveaux ferries géants de P&O, le Spirit of Britain et le Spirit of France. Le premier a réalisé sa première traversée commerciale vendredi dernier. « La qualité d’accueil et le confort à bord de ces nouveaux navires ont été particulièrement soignés et devraient contribuer en 2011 à dynamiser le trafic que ce soit côté tourisme ou côté fret, les chauffeurs routiers appréciant tout particulièrement que le temps de la traversée se transforme pour eux en moment de détente et de repos ».