Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > Intermodalité > inauguration de la plate forme d’Anzin
publié le : 30-04-2011

Économiser 1 000 camions par an en privilégiant le mode fluvial, c’est l’ambition de La Redoute. Pour atteindre cet objectif, le vépéciste, filiale de Redcats (groupe PPR), s’est associé à Logistique Grimonprez. Ensemble, le 15 avril 2011, ils ont inauguré, en présence de Valérie Létard, sénatrice du Nord et présidente de Valenciennes Métropole, la plateforme multimodale d’Anzin (Nord).

D’une superficie de 90 000 m2, pour un investissement de 10,5 millions d’euros, ce terminal privé en bordure du canal de l’Escaut peut traiter des flux fluviaux et ferroviaires.


Premier port privé sur le futur canal SNE

Ce projet piloté par FLAG (Fluvial Logistique Approvisionnement Grimonprez), l’une des PME du réseau Logistique Grimonprez, s’inscrit dans la volonté du groupe de développer des solutions de transport alternatif. "C’est le moment d’avancer et de trouver des solutions écologiquement responsables et économiquement durables", a rappelé Franck Grimonprez, président de Logistique Grimonprez.

Ce terminal multimodal devenant aussi le premier port intérieur français privé sur le futur canal Seine Nord Europe.


Réduction d’émissions de CO2

Pour La Redoute, premier site de vente d’habillement et maison en France, la plateforme va traiter des articles de maison, des meubles et autres produits volumineux en provenance des ports d’Anvers et de Zeebruge. Des expéditions de conteneurs qui emprunteront désormais la voie fluviale jusqu’à Anzin et non plus la route. Ces flux seront réceptionnés par Grimonprez qui les stockera pour ensuite effectuer la préparation des commandes et leur expédition.

Pour le vépéciste, ce report modal correspond à une économie de consommation de 150 000 litres de gazole et une réduction d’émissions de CO2 de 225 tonnes par an. Mais tous les conteneurs n’emprunteront pas la voie d’eau. Les 30% de flux urgents continueront à prendre la route.