Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > Immobilier pour la logistique > installation frigorifique au C02 transcritique
publié le : 20-09-2011

Il s’agit d’une première en France, selon Axima Réfrigération, qui a mis en service fin 2010 à Verdun, sur un site en exploitation de son client Leonard Volailles, une installation de réfrigération fonctionnant avec du CO2 « transcritique ». Cette technologie en vogue dans les pays d’Europe du Nord, ainsi qu’en Allemagne, en Suisse et en Angleterre, remplace les fluides frigorigènes issus de l’industrie chimique par un fluide naturel, le CO2. Or le CO2, bien qu’il soit pointé du doigt par ailleurs sous sa forme gazeuse comme le principal responsable du fameux effet de serre, a un potentiel de réchauffement climatique plusieurs milliers de fois inférieur à ces fluides frigorigènes classiques de type R404a par exemple. L’installation mise en place chez Leonard Volailles est de type « booste » , avec un étage de compression pour le froid positif (75 kW) et un étage de compression pour le froid négatif (5 kW), le tout réuni dans une seule machine monobloc, rendue plus compacte grâce aux propriétés physiques du CO2. Le projet, qui entre dans le cadre d’une démarche développement durable, a été subventionné en partie par l’Ademe. Selon Axima Réfrigération, l’installation permet d’éviter le rejet annuel de l’ordre de 100 tonnes de CO2 soit l’équivalent de 730 000 km parcourus par un véhicule. Elle consommerait par ailleurs 10% de moins qu’une solution standard