Accueil du site > Actualités > Actualités Logistiques > Emballages > le Sypal défend la Palette en bois
publié le : 12-03-2012

Le Sypal, le Syndicat de l’industrie et des services de la palette, est sorti hier de sa réserve en publiant un livre blanc intitulé « La palette bois enfonce le clou ». Son but avoué ? « Rétablir la vérité et lutter contre des allégations erronées et désobligeantes » émanant de certains promoteurs de la palette plastique. Ce document de 52 pages s’appuie notamment sur les résultats d’un travail d’enquête réalisé par le cabinet Cohesium auprès de 80 utilisateurs de la palette bois (des industriels, des logisticiens, des distributeurs, grandes et moyennes entreprises). On y apprend que la palette bois représente aujourd’hui plus de 90% du marché, et que la France est le premier producteur européen, avec 65 millions d’unités réalisées annuellement par quelque 500 entreprises. « Le fait d’affirmer que couper des arbres pour produire des palettes constitue un geste à l’encontre du développement durable est dénué de sens » martèle Jean Dossin, le Président du Sypal. Le document vise d’ailleurs, chiffres à l’appui, à prouver que l’empreinte environnementale de ce produit « naturel » est négative en termes d’émission de gaz à effet de serre sur la totalité de son cycle de vie grâce au « pouvoir de séquestration du carbone du bois ». Sans compter le fait que les palettes bois valorisent 25% de la production des sciages en utilisant la partie la moins noble des grumes, inadéquate pour le bâtiment ou l’ébénisterie. Autre atout non négligeable : son prix d’achat, faible et bien maîtrisé sur le long terme, puisque la matière première est largement disponible en Europe à un coût raisonnable contrairement au plastique, lié au cours du pétrole. Le livre blanc évoque également quelques pistes d’amélioration futures, telle que la probable systématisation à moyen terme des techniques de séchage qui permettent de réduire le poids de la palette de près de 9 kg et minimisent les risques esthétiques de « bleuissement » (dûs à la fermentation naturelle de la sève).



Voir en ligne : Newsletter supply chain